Infos locales Travail - Précariat

Occupation, blocage, manif : la journée du 7 à Bordeaux


Des cortèges impressionnants se sont élancées dans toute la région. Ça parle de plusieurs dizaines de milliers de manifestant.e.s à Bordeaux. La tête de cortège est partie plus de trois-quarts d’heure avant la fin de cortège tellement il y avait de monde malgré la pluie.

Grève très suivie dans la région.

Plus de la moitié des écoles sont fermées, plusieurs lignes de bus le sont aussi, les trams et les trains tournent au ralenti. Des lycées ont bloqué (Montesquieu) ou essayé (Jean-Moulin, Gustave-Eiffel, Magendie...).

Les manifestant.e.s ont bloqué le centre de La Rochelle dès le petit matin. Les étudiant.e.s de Pau ont bloqué une partie de leur université. L’électricité du quartier de la Préfecture, du tribunal et d’une permanence de député a été coupée à Agen.

La ville est décorée !

À Bordeaux, de très nombreux cortèges se succèdent pour former cette immense manifestation, après le passage de l’un d’eux, les murs semblent plus joyeux, les âmes s’en trouvent réchauffées.

L’intervention de la police juste avant la place Gambetta se soldera par une désarrestation en bonne et due forme des deux personnes sélectionnées au hasard dans le cortège. Merci à toutes celles et ceux qui sont resté.e.s pour chanter (big up le cortège féministe ! ) et humilier la police qui, fatiguée de se faire huer, les a relâchées.

Les énergétien.ne.s ont du défendre leur matos que les flics ont cherché à confisquer près du Grand-Théâtre.

Rendez-vous tout de suite à Bordeaux Victoire pour l’AG de fin de manifestation, un cortège est reparti pour y aller toustes ensemble.

N’oubliez pas l’appel du Collectif de Bassens pour une Assemblée Générale à 17h, à la salle du château du diable, 88 cours Victor Hugo à Cenon pour préparer la suite.

Science Po Bordeaux occupée depuis ce matin. Soyez nombreux.ses à aller les rejoindre et les soutenir ! Le blocage est reconduit demain et sûrement après demain !

Vivement la suite !

À lire aussi